Métier écologue

Les écologues effectuent des évaluations de la santé et de la répartition des organismes, à savoir les personnes, les plantes et les animaux, et de la relation entre les organismes et leur environnement. Les écologues possèdent généralement une zone de spécialisation, par exemple l’eau douce, le milieu marin, le milieu terrestre, la faune et la flore, sur lesquels ils effectuent des recherches et exécutent des tâches connexes. 

Souhaitez-vous savoir quel type de carrière et de profession vous conviennent le mieux? Faites ce test d' orientation professionnelle gratuit pour obtenir vos résultats directement !

Types de personnalités

Connaissances

  • Biologie

    Tissus, cellules et fonctions des organismes végétaux et animaux, ainsi que leurs interdépendances et interactions entre eux et avec l’environnement.

  • Législation environnementale

    Les politiques et la législation environnementales applicables dans un certain domaine.

  • écologie

    Étude de la manière dont les organismes interagissent et de leur relation avec l’environnement ambiant.

  • Taxonomie

    Science de classification des organismes.

Aptitudes

  • Rédiger des rapports sur le travail

    Rédiger des rapports liés au travail qui soutiennent une gestion efficace des relations et un niveau élevé de documentation et de conservation des documents. Rédiger et présenter les résultats et les conclusions de manière claire et intelligible pour les non-spécialistes.

  • Analyser des données écologiques

    Analyser et interpréter des données écologiques et biologiques, en utilisant des logiciels spécialisés.

  • Utiliser des techniques de relevé d’habitats

    Appliquer des stratégies d’échantillonnage et utiliser une série de techniques de relevé d’habitats, telles que les systèmes d’information géographique (SIG), les GPS (Global Positioning System), les photographies aériennes, les enregistrements et les cartes.

  • Mesurer des arbres

    Prendre toutes les mesures pertinentes d’un arbre : utiliser un clinomètre pour mesurer la hauteur, du ruban adhésif pour mesurer la circonférence, et des foreurs incrémentiels et des écorceurs pour estimer le taux de croissance.

  • Effectuer des recherches écologiques

    Effectuer des recherches écologiques et biologiques sur le terrain et dans des conditions contrôlées, en utilisant des méthodes et des équipements scientifiques.

  • Gérer des habitats

    Créer et gérer des habitats naturels.

  • Effectuer des enquêtes écologiques

    Mener des enquêtes sur le terrain afin de recueillir des informations sur le nombre et la distribution des organismes.

  • Reconnaître les caractéristiques de végétaux

    Identifier et classer les caractéristiques de cultures. Être capable de reconnaître différents types de bulbes par leur nom, leur taille graduée, leur marquage du terrain et leur marquage des stocks.

Connaissances et aptitudes facultatives

évaluer l’incidence sur l’environnement assurer la sécurité d’espèces menacées et de zones protégées informer les gens sur la nature évaluer l’incidence environnementale d’opérations d’aquaculture gérer l’incidence environnementale des activités parler plusieurs langues élaborer des plans de gestion pour réduire les risques en aquaculture réaliser des études sur la mortalité de poissons communiquer en anglais avec aisance principes de gestion d'entreprise mener des études environnementales appliquer la gestion des conflits politique environnementale gérer un système de management environnemental promouvoir la sensibilisation à l'environnement surveiller la qualité de l’eau fournir une formation en ligne biologie moléculaire assurer une formation sur site dans des installations d’aquaculture élaborer des plans de travail pour résoudre les problèmes chimie écologie aquatique analyser des données sur l'environnement contrôler l’environnement de production aquatique mener des formations sur des questions environnementales botanique évaluer une contamination assurer la conservation de ressources naturelles gérer des budgets assurer la conformité à une législation environnementale superviser le plan de gestion environnementale d’une exploitation agricole organiser des entraînements donner des conseils sur la gestion de risques environnementaux biologie marine élaborer des plans de formation aux techniques de diffusion identifier les besoins de formation élaborer une politique environnementale utiliser différents moyens de communication gérer des milieux aquatiques créer du matériel de formation biologie animale élaborer des stratégies d’aquaculture anatomie des poissons écologie forestière biosécurité