Métier éleveur de chevaux / éleveuse de chevaux

Les éleveurs/éleveuses de chevaux supervisent la production et la prise en charge quotidienne des chevaux. Ils/Elles veillent à la santé et au bien-être des chevaux.

Souhaitez-vous savoir quel type de carrière et de profession vous conviennent le mieux? Faites ce test d' orientation professionnelle gratuit pour obtenir vos résultats directement !

Types de personnalités

Connaissances

  • Signes de maladie animale

    Signes physiques, comportementaux et environnementaux indiquant l’état de santé chez les différents animaux.

  • Législation sur le bien-être animal

    Les limites juridiques, les codes de conduite professionnelle, les cadres réglementaires nationaux et européens et les procédures juridiques de travail avec les animaux et les organismes vivants, garantissant leur bien-être et leur santé.

  • Espèces d’animaux d’élevage

    Espèces d’animaux d'élevage et leur génétique.

  • Nutrition animale

    Les aspects de l’alimentation et de l’abreuvage des différentes espèces animales. Les différents types d’aliments pour animaux, les critères de qualité pour l’alimentation animale et les méthodes d’alimentation et d’abreuvage des animaux.

  • Reproduction des animaux d’élevage

    Comprendre les techniques de reproduction naturelle et artificielle, les périodes de gestation et la mise bas du bétail. Comprendre l’abattage sans cruauté des animaux concernés, conformément à la législation nationale.

  • Réglementation en matière de santé et de sécurité

    Les normes et la législation nécessaires en matière de santé, de sécurité, d’hygiène et d’environnement dans le secteur d’activité concerné.

  • Alimentation des animaux d’élevage

    Aliments destinés aux animaux domestiques au cours de l’élevage. 

  • Affections dentaires équines

    La prévention, le diagnostic et le traitement des maladies dentaires des chevaux.

Aptitudes

  • Sélectionner des animaux d’élevage

    Placer les étiquettes d’identification, trier et séparer les animaux en fonction de leur affectation et destination, en tenant compte de l’état de l’animal et de la législation applicable.

  • Gérer la biosécurité animale

    Planifier et utiliser des mesures de biosécurité appropriées pour prévenir la transmission de maladies et assurer une biosécurité efficace de manière générale. Maintenir et suivre les procédures de biosécurité et de lutte contre les infections en travaillant avec des animaux, y compris la reconnaissance des problèmes potentiels de santé et la prise de mesures appropriées, la communication sur les mesures de contrôle de l’hygiène du site et les procédures de biosécurité, ainsi que la communication d’informations à d’autres personnes.

  • Administrer des traitements à des animaux

    Effectuer des interventions médicales sur des animaux, y compris les traitements appliqués, les médicaments utilisés et les évaluations de l’état de santé.

  • Administrer des médicaments spécifiques pour faciliter la reproduction

    Administrer des médicaments spécifiques pour la synchronisation des cycles de reproduction avec les animaux conformément aux instructions du vétérinaire et du propriétaire. Cela comprend l'utilisation et le stockage en toute sécurité des médicaments et de l'équipement, ainsi que la tenue des registres.

  • Nourrir des animaux

    Fournir de l’eau et des aliments aux animaux. Il s’agit notamment de préparer la nourriture et l’eau pour les animaux et de signaler tout changement dans les habitudes alimentaires ou d’abreuvement des animaux.

  • Créer des registres sur les animaux

    Créer des registres sur les animaux en fonction des informations utiles à l’industrie et en utilisant les systèmes appropriés de tenue des registres.

  • éliminer des animaux morts

    Éliminer avec dignité des animaux morts qui ne sont pas considérés comme une source de viande. Enterrer ou incinérer l’animal en fonction des souhaits des propriétaires ou sur la base d’autres critères.

  • Conseiller des propriétaires de chevaux sur les besoins en matière de maréchalerie

    Discuter et convenir, avec la personne responsable, des exigences en matière de soins aux sabots et de maréchalerie du cheval.

  • Organiser l’élevage de chevaux

    Organiser un environnement approprié pour l’élevage de chevaux. Sélectionner et préparer les habitats appropriés pour des types spécifiques de chevaux. Surveiller la croissance et la santé du cheval et assurer une alimentation correcte. Déterminer le moment auquel les chevaux sont prêts pour le commerce, l’entraînement ou à d’autres fins.

  • Contrôler les mouvements d’animaux

    Diriger, contrôler ou restreindre une partie des mouvements d’un animal ou d’un groupe d’animaux.

  • Surveiller des animaux d’élevage

    Surveiller et enregistrer la production et le bien-être des animaux d’élevage.

  • Gérer des animaux d’élevage

    Gérer les programmes de production, les plans de naissance, les ventes, les bons de commande des denrées alimentaires, le matériel, les équipements, le logement, l’emplacement et la gestion des stocks. Gérer l’abattage des animaux concernés d’une manière humaine et conforme à la législation nationale. Respecter les exigences opérationnelles, participer à des recherches qualitatives et transférer les connaissances.

  • Gérer l’hygiène animale

    Planifier et utiliser des mesures d’hygiène appropriées pour prévenir la transmission de maladies et assurer une hygiène globale efficace. Maintenir et suivre les procédures et réglementations en matière d’hygiène lors du travail avec les animaux, communiquer les contrôles d’hygiène du site et les protocoles à d’autres. Gérer l’élimination en toute sécurité des déchets conformément à la destination et aux réglementations locales.

  • Nourrir des animaux d’élevage

    Calculer les rations alimentaires pour toutes les étapes de la croissance et préparer, distribuer et contrôler la qualité des fourrages.

  • Tenir des registres professionnels

    Produire et tenir à jour des registres du travail effectué.

  • Soigner de jeunes animaux

    Évaluer les besoins de la descendance des animaux et des jeunes animaux. Prendre immédiatement les mesures appropriées en cas de problème de santé de la descendance ou des jeunes animaux.

  • Assister lors de mises bas

    Assister lors de mises bas et prendre en charge les animaux d’élevage nouveaux nés.

  • Utiliser du matériel agricole

    Superviser le bon fonctionnement du matériel agricole qui peut inclure les dispositifs de nettoyage à haute pression, le chauffage ou le conditionnement de l’air et surveiller la température des locaux. S’assurer que les tracteurs et tout autre véhicule fonctionnent correctement. Interpréter les instructions données par les programmes informatiques et rendre compte des opérations simples.

  • Entretenir les lieux de vie d’animaux

    Veiller à ce que les enclos des animaux tels que les habitats, les terrariums, les cages ou les chenils se trouvent dans un état approprié et hygiénique. Nettoyage de l’enceinte et fourniture d’une nouvelle litière s’il y a lieu.

  • Aider au transport d’animaux

    Aider au transport d’animaux, y compris le chargement et le déchargement des animaux, la préparation du véhicule de transport et le maintien du bien-être de l’animal tout au long du processus de transport.

  • Surveiller le bien-être d’animaux

    Surveiller l’état physique et le comportement des animaux et signaler tout problème ou tout changement inattendu, notamment les signes de santé ou de problèmes de santé, l’aspect, l’état de l’hébergement des animaux, l’alimentation et la consommation d’eau ainsi que les conditions environnementales.

  • Dresser des chevaux

    Maîtriser, habiller et entraîner les chevaux selon les instructions fournies. Tenir compte de l’âge et de la race du cheval ainsi que des objectifs de la préparation.

  • Administrer les premiers soins à un animal

    Administrer un traitement d’urgence afin d’empêcher la détérioration de l’état, de la souffrance et de la douleur jusqu’à ce que l’aide vétérinaire puisse être demandée. Le traitement de base d’urgence doit être effectué par des non-vétérinaires avant que les premiers soins ne soient administrés par un vétérinaire. Il est attendu que les non-vétérinaires administrant un traitement d’urgence consultent le plus rapidement possible un vétérinaire.

  • Gérer la santé et le bien-être d’animaux d’élevage

    Évaluer le statut sanitaire actuel de son cheptel d’animaux d’élevage. Gérer toute maladie ou tout trouble existant, y compris les exigences relatives à l’isolement des animaux d’élevage. Planifier et gérer un plan relatif à la santé et au bien-être des animaux d’élevage, comprenant des objectifs clairement définis, en consultant, le cas échéant, des spécialistes ou des conseillers. Travailler en étroite collaboration avec le vétérinaire et les autres consultants/conseillers spécialisés.

Connaissances et aptitudes facultatives

systèmes d’alimentation informatisés évaluer la gestion d'animaux évaluer le régime alimentaire d’un animal évaluer le comportement d’un animal entretenir des équipements conseiller des clients sur les soins à prodiguer à des animaux domestiques bien-être animal assurer le bien-être d'animaux lors du transport travailler avec des vétérinaires organiser des activités physiques pour des animaux dresser des animaux donner des conseils sur le bien-être animal donner des conseils sur l’achat d’un animal