Métier anodiseur industriel / anodiseuse industrielle

Les anodiseurs industriels mettent en place et actionnent des machines d’anodisation conçues pour traitement en surface les pièces usinées en les enduisant d’un film d’oxyde anodique durable et résistant à la corrosion, généralement à base d’aluminium, au moyen d’un procédé de passivation électrolytique qui accroît l’épaisseur de la couche d’oxyde naturel à la surface des pièces à usiner métalliques.

Souhaitez-vous savoir quel type de carrière et de profession vous conviennent le mieux? Faites ce test d' orientation professionnelle gratuit pour obtenir vos résultats directement !

Anodiseur industriel/anodiseuse industrielle: Postes vacants

Trouvez l'emploi de vos rêves sur talent.com, l'un des plus grands portails d'emploi au monde.

Postes vacants: talent.com

Types de personnalités

Connaissances

  • Hygiène et sécurité sur le lieu de travail

    Ensemble des règles, procédures et réglementations relatives à la sécurité, à la santé et au bien-être des personnes sur leur lieu de travail. 

  • Normes de qualité

    Les exigences, spécifications et lignes directrices nationales et internationales visant à garantir que les produits, services et processus sont de bonne qualité et adaptés à l’usage prévu.

  • Procédé de passivation électrolytique

    Procédé de passivation électrolytique dans une cuve d’anodisation, y compris les éléments de procédé tels que les cathodes négatives, le dégazage de l’oxygène, le dégazage de l’hydrogène, l’évacuation du gaz par une pulsion d’air basse pression et un évent de collecte des fumées, etc.

  • Types de métaux

    Qualités, spécifications, applications et réactions à différents procédés de fabrication de différents types de métaux, tels que, notamment, l’acier, l’aluminium, le laiton et le cuivre.

  • Anodisation

    Les différentes étapes nécessaires dans le processus de formation de l’électrode anodique d’un circuit électrique afin d’augmenter la densité de la couche d’oxyde naturel à la surface d’une pièce métallique, améliorant ainsi la résistance à la corrosion et à l’usure. Ces étapes comprennent : le pré-nettoyage, le masquage et le soutirage, le dégraissage et le rinçage, la gravure et le rinçage, la désoxydation et le rinçage, l’anodisation et le rinçage, l’étanchéité et le séchage, et l’inspection.

Aptitudes

  • Tenir compte de la variation de propriétés d’anodisation

    Tenir compte de l’éventuelle variation de la pièce métallique au cours du processus d’anodisation, telle que l’expansion de l’épaisseur de la surface métallique en relief, lors du réglage des dimensions d’usinage, et prévoir l’espace nécessaire à cette variation.

  • écarter des pièces à usiner non conformes

    Évaluer quelles sont les pièces à usiner traitées qui ne satisfont pas à la norme établie et doivent être retirées et trier les déchets conformément à la réglementation.

  • Pousser la barre d’air d’une cuve d’anodisation

    Pousser la barre d’air reliée à une alimentation immédiate d’air à basse pression dans une cuve anodisation, afin de faciliter le déplacement des dégagements d’hydrogène gazeux par le collecteur de fumées jusqu’au ventilateur d’aspiration général et, à terme, dans l’atmosphère.

  • Utiliser une machine d’anodisation

    Utiliser les différentes stations d’une machine à travailler les métaux permettant de former des électrodes anodiques dans le cadre du processus d’anodisation. Il s’agit notamment de l’utilisation de la station d’exploitation de la bobine, des bassins de prétraitement et de nettoyage, des cuves anodiques, de l’installation post-traitement et de l’équipement des feuillards; contrôler et exploiter tous ces éléments conformément aux réglementations.

  • Porter des équipements de protection appropriés

    Porter un équipement de protection approprié et nécessaire, tel que des lunettes de protection ou d’autres protections oculaires, des casques de sécurité, des gants de sécurité.

  • Alimenter une machine

    Veiller à ce que la machine soit alimentée avec les matériaux appropriés, et contrôler le placement ou l’alimentation automatique et la récupération des pièces dans les machines ou les machines-outils sur la ligne de production.

  • Garantir la disponibilité d'équipements

    Veiller à ce que l’équipement nécessaire soit fourni, prêt et disponible pour utilisation avant le début des procédures.

  • Retirer une pièce à usiner traitée

    Retirer chaque pièce à usiner de la machine à usiner ou de la machine-outil après le traitement. Dans le cas d’un convoyeur à bande, ceci implique un mouvement rapide et continu.

  • Effectuer un dépannage

    Identifier les problèmes de fonctionnement, prendre une décision à ce sujet et établir le rapport correspondant.

Connaissances et aptitudes facultatives

alliages d’aluminium traitement des métaux non ferreux caractéristiques de l’anodisation éliminer des déchets dangereux consulter des ressources techniques fabrication d’armes et de munitions utiliser des outils de polissage de métaux traitement des métaux ferreux procédés de production de métal fabrication de quincaillerie de porte en métal entretenir des équipements mécaniques contrôler un manomètre faciliter le séchage de pièces à usiner revêtues contrôler des spécifications de glaçage réaliser des essais de fonctionnement repérer les imperfections de métaux réaliser un trou fileté conseiller des techniciens tenir des registres d’avancée de travaux technologies de revêtement métallique chimie électricité appliquer un traitement préliminaire sur des pièces à usiner courant électrique contrôler la qualité de produits nettoyer des conteneurs industriels fabrication de couverts configurer la commande d’une machine fabrication de générateurs de vapeur

Source: Sisyphus ODB