Métier assistant ergothérapeute / assistante ergothérapeute

Les assistants ergothérapeutes/assistantes ergothérapeutes soutiennent les ergothérapeutes en travaillant avec des personnes et des communautés afin de renforcer leur capacité à exercer les professions qu’ils souhaitent, doivent ou sont censés exercer, ou en modifiant la profession ou l’environnement afin de mieux les accompagner dans leurs aspirations professionnelles. Ils/elles travaillent sous la supervision d’un ergothérapeute.  

Souhaitez-vous savoir quel type de carrière et de profession vous conviennent le mieux? Faites ce test d' orientation professionnelle gratuit pour obtenir vos résultats directement !

Types de personnalités

Connaissances

  • Techniques de mouvement

    Les différents types de mouvement et de postures physiques mis en œuvre pour la relaxation, l'intégration corps-esprit, la réduction du stress, la souplesse, le soutien de base et la réadaptation, qui sont requis ou nécessaires pour l'exercice professionnel.

  • Physiologie du travail

    La physiologie complexe de certains emplois et les liens avec les problèmes de santé et les affections médicales, et les méthodes pour optimiser la santé, la capacité de travail et la productivité.

  • Ergonomie

    La science de la conception de systèmes, de procédés et de produits qui complètent les forces des individus afin qu’ils puissent les utiliser facilement et en toute sécurité.

  • Réinsertion professionnelle

    Le processus de réinsertion des personnes atteintes de troubles fonctionnels, psychologiques, de développement, cognitifs et émotionnels ou présentant un handicap, visant à surmonter les obstacles à l’accès à, au maintien dans, ou au retour à l’emploi ou à d’autres activités utiles.

  • Sciences du travail

    L’étude de l’activité quotidienne, y compris les comportements, les caractéristiques et les modèles de comportement et de productivité.

  • Réinsertion communautaire

    La méthode de réadaptation, qui implique la mise en place de programmes sociaux pour les personnes atteintes d’un handicap ou d’une invalidité, afin de leur permettre de s’intégrer dans la communauté.

  • Déontologie des professions de santé

    Les normes et procédures morales, les questions éthiques et les obligations spécifiques aux professions dans le domaine des soins de santé, telles que le respect de la dignité humaine, du libre arbitre du patient, du consentement éclairé et du secret professionnel.

  • Supervision de personnes

    L’action de diriger un individu ou un groupe d’individus dans une activité donnée.

  • Hygiène en milieu médical

    Les procédures relatives au maintien d’un environnement sain dans un établissement de soins de santé, tel qu’un hôpital ou une clinique. Celles-ci peuvent aller du lavage des mains au nettoyage et à la désinfection des équipements médicaux utilisés et aux méthodes de lutte contre les infections.

Aptitudes

  • écouter activement

    Prêter attention aux propos des autres, comprendre patiemment les points soulevés en posant, au besoin, des questions et en n’interrompant pas les autres à des moments inconvenants; être en mesure d’écouter attentivement les besoins des clients, des passagers, des usagers ou d’autres tiers et fourni des solutions en conséquence.

  • Communiquer efficacement dans les soins de santé

    Communiquer efficacement avec les patients, les familles et autres soignants, les professionnels de la santé et les partenaires communautaires.

  • Aider des usagers de soins de santé à être autonomes dans leurs activités quotidiennes

    Aider des utilisateurs de soins de santé à acquérir une autonomie dans tous les types d’activité, tels que s’habiller, cuisiner, s’alimenter et utiliser un ordinateur.

  • Développer des relations thérapeutiques

    Entretenir la relation thérapeutique individuelle afin de mobiliser les capacités de guérison innées de l’individu, de parvenir à une collaboration active dans le processus d’éducation à la santé et de guérison et de maximiser le potentiel de changement sain.

  • Faire preuve d’empathie vis-à-vis du patient

    Comprendre le contexte des symptômes, des difficultés et des comportements des patients. Se montrer emphatique envers leurs problèmes, faire preuve de respect et renforcer leur autonomie, estime de soi et indépendance. S’intéresser à leur bien-être et à leur traitement en fonction des limites personnelles, des sensibilités, des différences culturelles et des préférences du client et patient.

  • Surveiller les progrès de patients dans le cadre d’un traitement

    Observer et rendre compte de la réponse de bénéficiaires de soins de santé à un traitement médical, suivre leurs progrès ou leur dégradation au quotidien et modifier les procédures de traitement chaque fois que cela est nécessaire.

  • Expliquer l’utilisation d’équipements spéciaux pour les activités quotidiennes

    Expliquer l’utilisation d’équipements spécialisés, tels que les fauteuils roulants et les aides à l’alimentation, dans les activités quotidiennes.

  • Faire preuve de patience

    Faire preuve de patience en faisant face à des retards imprévus ou à d’autres périodes d’attente, sans être contrarié ou anxieux.

  • Appliquer des techniques d’ergothérapie

    Appliquer des techniques d’ergothérapie, telles que la reconversion et le fractionnement dans la rééducation et le rétablissement des patients, et conseiller les patients sur leurs activités quotidiennes.

  • Assurer la sécurité des patients

    Veiller à ce que les patients soient protégés et traités de manière professionnelle, efficace et sûre, en adaptant les techniques et les procédures en fonction des besoins, des capacités ou des conditions du patient.

  • Aider le patient à s’engager dans des occupations

    Identifier des occupations et des stratégies utiles et saines, en collaboration avec le patient, afin de lui permettre d’atteindre ses objectifs.

  • Suivre les directives cliniques

    Suivre les protocoles et lignes directrices adoptés à l’appui de la pratique en matière de soins de santé, qui sont fournis par les établissements de soins de santé, les associations professionnelles ou les autorités, ainsi que par les organisations scientifiques.

  • Restaurer les capacités professionnelles d’un usager

    Restaurer ou améliorer les composantes cognitives, sensori-motrices ou psychosociales des capacités professionnelles d’un usager.

  • Interagir avec les usagers du système de santé

    Communiquer avec les clients et leurs soignants, avec l’autorisation du patient, afin de les tenir informés de la progression de l’état de santé des clients et des patients et de préserver la confidentialité.

Connaissances et aptitudes facultatives

gériatrie législation sur la santé assurer une éducation sanitaire enregistrer les progrès d’un patient dans le cadre d’un traitement médecine physique neurologie mécanothérapie rééducation gérer des situations de soins d’urgence élaborer un programme de rééducation travailler au sein d’équipes médicales pluridisciplinaires médecine interne mettre en application les sciences de la santé aider à la réalisation d’exercices physiques élaborer des programmes de traitement personnalisés analyser l’activité d’un patient physiologie humaine premiers secours théories de l’ergothérapie analyser l’activité professionnelle kinésiologie chirurgie orthopédique et traumatologie