Métier capitaine de pêche

Les capitaines de pêche planifient, gèrent et exécutent les activités des navires de pêche côtière et hauturière. Ils/Elles dirigent et contrôlent la navigation. Ils/Elles peuvent exercer leurs activités à bord de navires d’une jauge brute supérieure ou égale à 500. Ils/Elles contrôlent le chargement, le déchargement et la manutention, ainsi que la collecte, la manipulation, le traitement et la conservation des produits de la pêche.

Souhaitez-vous savoir quel type de carrière et de profession vous conviennent le mieux? Faites ce test d' orientation professionnelle gratuit pour obtenir vos résultats directement !

Capitaine de pêche: Postes vacants

Trouvez l'emploi de vos rêves sur talent.com, l'un des plus grands portails d'emploi au monde.

Postes vacants: talent.com

Types de personnalités

Connaissances

  • Législation sur la pêche

    L’étude et l’analyse des différentes approches en matière de gestion des pêches en tenant compte des traités internationaux et des normes industrielles afin d’analyser les réglementations en matière de gestion des pêches. 

  • Code de conduite pour une pêche responsable

    Le code de conduite pour une pêche responsable de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et les lignes d’orientation établies pour les pêcheurs professionnels.

  • Gestion de la pêche

    Principes, méthodes et équipements utilisés dans la gestion de la population appliquée à la pêche: les concepts de pêche, de capture accessoire, d’effort de pêche et de rendement maximal durable; différentes méthodes d’échantillonnage et d’utilisation du matériel d’échantillonnage.

  • Dégradation des produits de poisson

    Processus de décomposition et de détérioration des produits de poisson: processus physiques, enzymatiques, microbiologiques et chimiques intervenant après la récolte.

  • Réglementation internationale pour la prévention des collisions en mer

    Aspects fondamentaux de la réglementation internationale pour la prévention des collisions en mer, tels que la conduite des navires en gardant le contact visuel avec l’autre, les feux de navigation et les balises, les principaux signaux lumineux et acoustiques, la signalisation maritime et les bouées.

  • évaluation des risques et des menaces

    La documentation relative à la sécurité et les communications et informations liées à la sécurité.

  • Engin de pêche

    Identification des différents engins utilisés pour la pêche et leur capacité fonctionnelle.

  • Navires de pêche

    Dénomination des différents éléments et équipements des navires de pêche.

  • Qualité des produits à base de poisson

    Les facteurs influençant la qualité des produits à base de poisson. Par exemple, les différences entre les espèces, l’impact des engins de pêche et l’influence des parasites sur la préservation de la qualité.

  • Prévention de la pollution

    Les processus utilisés pour prévenir la pollution: précautions en matière de pollution environnementale, procédures de lutte contre la pollution et les équipements associés, et mesures possibles pour protéger l’environnement.

  • Risques associés aux opérations de pêche

    Les risques généraux survenant quand on travaille sur des bateaux de pêche et les risques spécifiques se produisant uniquement dans certaines modalités de pêche. Prévention des menaces et accidents.

  • Système mondial de détresse et de sécurité en mer

    Les procédures adoptées au plan international en matière de sécurité, les types d’équipements et les protocoles de communication utilisés pour accroître la sécurité et faciliter le sauvetage des navires, des bateaux et des aéronefs en difficulté.

  • Météorologie maritime

    Le domaine d’étude scientifique qui interprète les informations météorologiques et qui les utilise pour garantir la sécurité du trafic maritime.

  • Convention internationale pour la prévention de la pollution par les navires

    Principes fondamentaux et exigences définis dans le règlement international pour la prévention de la pollution par les navires (MARPOL): Règles relatives à la prévention de la pollution par les hydrocarbures, Règles relatives à la prévention de la pollution par les substances liquides nocives transportées en vrac, prévention de la pollution par les substances nuisibles transportées par mer en colis, prévention de la pollution par les eaux usées des navires, prévention de la pollution par les ordures des navires, prévention de la pollution de l’atmosphère par les navires.

Aptitudes

  • Programmer des opérations de pêche

    Concevoir et mettre en œuvre des manœuvres de pêche plus efficaces, compte tenu des conditions météorologiques et du système d’extraction.

  • Effectuer des manœuvres de pêche

    Effectuer des opérations de mise à l’eau et de remontée d’engins pour vérifier leur performance optimale, dans le respect des réglementations relatives à la pêche responsable et aux mesures de sécurité.

  • Coordonner la manutention de fret

    Organiser l’arrimage à l’aide d’un plan de répartition de la charge afin d’atteindre la stabilité du navire et d’assurer la sécurité. Diriger les opérations de fret.

  • Préparer et exécuter des exercices réguliers de sécurité

    Planifier et effectuer des exercices de sécurité régulièrement ; maximiser la sécurité dans les situations potentiellement dangereuses.

  • Exécuter des quarts de navigation en toute sécurité

    Respecter les principes en matière de quart de navigation. Prendre le relais, accepter et terminer un quart. Barrer le navire et exécuter les tâches de routine d’un quart. Observer les procédures de sécurité et d’urgence. Observer les précautions de sécurité lors d’un quart et prendre des mesures immédiates en cas d’incendie ou d’accident.

  • Coordonner des opérations de manipulation de poissons

    Organiser les opérations de manipulation des poissons afin d’éviter la détérioration des poissons. Vérifier la propreté du pont de chalutage et de la fosse à poissons avant le chargement et la manipulation. Contrôler que les poissons sont étêtés, éviscérés, nettoyés et triés, le cas échéant, en tenant compte des règles d’hygiène sanitaire.

  • Communiquer au moyen du Système mondial de détresse et de sécurité en mer

    Envoyer une alerte en cas de détresse, au moyen de l’un des divers systèmes radio SMDSM de sorte que l’alerte ait une très forte probabilité d’être reçue par les autorités de sauvetage à terre et/ou d’autres navires dans la zone.

  • Reconnaître les anomalies à bord

    Identifier les anomalies à bord, les évaluer et prendre les mesures appropriées pour rétablir l’exploitation normale du navire. Vérifier tous les systèmes (de sécurité) pour les fonctions opérationnelles. Organiser les actions à entreprendre en cas de problème identifié.

  • Nager

    Se déplacer dans l'eau à l'aide de ses membres.

  • Assurer une formation

    Assurer la formation et l'orientation des nouveaux membres de l'équipe ou confier cette tâche à un membre de l'équipe ayant l'expérience requise.

  • Participer à des manœuvres de navigation

    Participer aux manœuvres dans l'enceinte portuaire: accostage, mouillage et autres opérations d'amarrage. Contribuer à la sûreté de la passerelle à bord.

  • Utiliser des informations météorologiques

    Utiliser et interpréter les informations météorologiques pour les opérations dépendantes des conditions climatiques. Utiliser ces informations pour fournir des conseils visant à sécuriser les opérations en fonction des conditions météorologiques.

  • Travailler en extérieur

    Pouvoir faire face aux différentes conditions climatiques telles que la chaleur, la pluie, le froid ou les vents forts.

  • évaluer l’assiette de navires

    Évaluer la stabilité de l’assiette des bateaux, en se référant à la stabilité d’un bateau lorsqu’il est dans un état statique.

  • Survivre en mer en cas d’abandon du navire

    Identifier les signaux d’appel et les situations d’urgence qu'ils signalent. Respecter les procédures établies. Porter ou utiliser un gilet de sauvetage ou une combinaison d’immersion. Sauter en toute sécurité dans l’eau d’une hauteur. Nager et redresser un radeau de sauvetage renversé tout en portant un maillot de bain et un gilet de sauvetage. Restez à flot sans gilet de sauvetage. Monter à bord d’un radeau de sauvetage à partir du navire ou de l’eau en portant un gilet de sauvetage. Prendre les premières mesures à bord du radeau de sauvetage en vue d’améliorer les chances de survie. Lancer un cône ou une ancre maritime. Utiliser l’équipement des radeaux de sauvetage. Utiliser les dispositifs de localisation, y compris l’équipements radio.

  • Utiliser des appareils de navigation nautique

    Utiliser des dispositifs de navigation nautique, par exemple la boussole ou le sextant, ou des aides à la navigation telles que les phares et bouées, les radars, les satellites et les systèmes informatiques, afin de diriger des bateaux sur des voies navigables. Utiliser des cartes marines, des avis et des publications à jour afin de déterminer la position exacte d’un navire.

  • Entreprendre des actions de sécurité de navigation

    Reconnaître des situations dangereuses et mener des actions de suivi conformément aux règles de sécurité. Mettre immédiatement en garde la direction du navire. Utiliser un équipement de protection et de sauvetage personnel.

  • Assurer l’arrimage de la cargaison

    Assurer l’arrimage de la cargaison grâce à des connaissances de base des méthodes d’arrimage; assurer un transport de marchandises efficace et sécurisé.

  • Faire fonctionner les engins de sauvetage de navires

    Faire fonctionner les bateaux de sauvetage et les embarcations de survie. Lancer les bateaux en fonction des besoins et faire fonctionner leur équipement. S’occuper des survivants et des embarcations de survie après avoir abandonné le navire. Utiliser des appareils électroniques pour suivre et communiquer la position, y compris des appareils de communication et de signalisation et des dispositifs pyrotechniques.

  • Dispenser une formation sur la sécurité à bord

    Élaborer et mettre en œuvre des programmes de formation à la sécurité à bord.

  • Prodiguer les premiers soins

    Effectuer une réanimation cardio-pulmonaire ou administrer les premiers soins afin de fournir une aide à une personne malade ou blessée jusqu’à la prise en charge médicale ultérieure.

  • évaluer des bancs de poissons

    Interpréter les informations fournies par les équipements électroniques et autres aides à la pêche afin d’évaluer les caractéristiques d’un banc de poissons.

  • Coordonner la lutte contre les incendies

    Organiser et diriger les opérations de lutte contre les incendies, conformément aux plans d’urgence du navire pour garantir la sécurité.

  • Assurer la conformité des navires avec la réglementation

    Inspecter les navires, leurs composants et leur équipement; s'assurer du respect des normes et des spécifications.

  • Parler l’anglais maritime

    Communiquer en anglais et en utilisant le langage propre aux situations réelles maritimes à bord des navires et dans les ports.

  • éteindre un incendie

    Choisir les substances et méthodes adéquates pour éteindre un incendie, telles que l’eau et divers agents chimiques, en fonction de la taille de l’incendie. Utiliser un appareil respiratoire.

  • Diriger la navigation nautique

    S’assurer qu’un navire dispose des documents nautiques appropriés et des cartes appropriées et à jour. Diriger le processus de préparation du rapport de voyage, du plan de traversée du navire, des notifications de position quotidiennes ainsi que de la fiche de renseignements du pilote.

  • Assurer la prévention de la pollution en mer

    Organiser et assurer le suivi de la protection de l’environnement en appliquant la réglementation relative à la prévention de la pollution en mer.

  • évaluer la stabilité de navires

    Évaluer les deux types de stabilité de navires, à savoir transversale et longitudinale.

Connaissances et aptitudes facultatives

travailler dans un environnement multiculturel dans le secteur de la pêche diriger une équipe gérer des situations difficiles dans des opérations de pêche conserver des produits de poisson réagir à des changements dans le secteur de la pêche faire face à des conditions de travail difficiles préparer du matériel de pêche s’adapter à des changements à bord d’un bateau appliquer la gestion des risques à des activités de plein air gérer des groupes participant à des activités de plein air évaluer des activités de plein air communiquer dans un environnement de plein air

Source: Sisyphus ODB