Métier opérateur de machine de production de cigarettes / opératrice de machine de production de cigarettes

Les opérateurs de machines de production de cigarettes utilisent des machines de fabrication de cigarettes qui mettent le tabac dans des rouleaux de papier continus, puis coupent les rouleaux pour obtenir des cigarettes. Ils placent le rouleau de papier à cigarettes sur des broches et paramètrent des appareils d’impression de monogrammes pour imprimer le nom de la marque sur le papier à cigarette, à l’endroit spécifié.

Souhaitez-vous savoir quel type de carrière et de profession vous conviennent le mieux? Faites ce test d' orientation professionnelle gratuit pour obtenir vos résultats directement !

Types de personnalités

Connaissances

  • Processus de fermentation de feuilles de tabac

    Procédé par lequel l’ammoniac est libéré de la feuille. Cela peut être fait en augmentant la température et l’humidité, en disposant le tabac en grandes piles ou en utilisant un four. Si l’on augmente la température et l’humidité, les enzymes présentes dans la feuille provoquent une fermentation.

  • Réglementation sur la production de tabac

    Dispositions législatives, réglementaires et administratives concernant la fabrication et la présentation des produits du tabac et des produits connexes.

  • Variétés de feuilles de tabac

    Types de cultivars et variétés de tabac et leurs caractéristiques. Adéquation entre les qualités et les exigences applicables aux cigares ou aux cigarettes.

  • Méthodes de séchage de feuilles de tabac

    Processus visant à éliminer l’humidité des feuilles de tabac et à leur donner de l’odeur afin de les préparer à la consommation.

  • Modèle de qualité d’une feuille de tabac

    Caractéristiques et propriétés d’une feuille de tabac qui déterminent le niveau de qualité et permettent de le considérer comme un produit de qualité élevée, moyenne ou basse, tout en prenant en compte les variations de couleurs, les déchirures, les taches de goudron, la compacité et la taille de la feuille.

  • Fabrication de produits du tabac à fumer

    Les procédés, matériaux et techniques permettant de fabriquer différents types de produits du tabac fumés, tels que les cigares, le tabac fine coupe, le tabac à pipe et les cigarettes.

Aptitudes

  • Trier des feuilles de tabac

    Trier les feuilles de tabac en fonction de leur couleur et de leur état. Sélectionner les feuilles dont l’état permet de rouler des cigares et selon la qualité. Trier les feuilles de tabac pour la fabrication de différents produits tels que le tabac à pipe et le tabac à mâcher.

  • Faire fermenter des feuilles de tabac empilées

    Envelopper de grandes piles de tabac dans de la toile d’emballage et les laisser « suer ». La température interne est surveillée de près. Lorsqu’elle atteint 60 degrés Celsius, la pile est décomposée pour libérer du goudron, de l’ammoniac et de la nicotine. Répéter le processus jusqu’à ce que la température de la pile n’atteigne plus 45 degrés Celsius. Retirer les tiges et les empiler dans un endroit plus frais pour les faire vieillir.

  • Appliquer des méthodes de séchage au soleil pour le tabac

    Placer le tabac au soleil, à découvert, pour qu’il sèche naturellement. En général, le tabac oriental est faible en sucre et en nicotine et est très populaire pour les cigarettes.

  • Vérifier la qualité de produits sur une ligne de production

    Vérifier la qualité des produits sur une ligne de production et retirer les éléments défectueux avant et après l’emballage.

  • Appliquer des exigences en matière de fabrication de tabac

    Appliquer toutes les dispositions légales, réglementaires et administratives concernant la fabrication et la présentation des produits du tabac et connexes. Comprendre le règlement relatif à la fabrication du tabac.

  • évaluer le séchage de feuilles de tabac en fonction de leur couleur

    Évaluer le séchage de feuilles de tabac en fonction de leur couleur afin de déterminer la phase de maturation et de vieillissement de la feuille.

  • Appliquer différentes méthodes de séchage de feuilles de tabac

    Mettre en œuvre différentes méthodes de séchage des feuilles de tabac, telles que le séchage à l’air, au feu, à l’air chaud et au soleil.

  • Appliquer un contrôle qualité à la transformation de denrées alimentaires

    Garantir la qualité de tous les facteurs impliqués dans des procédés de production alimentaire.

  • Sécher des feuilles de tabac

    Enlevez l’humidité des feuilles de tabac directement après leur récolte par divers procédés, tels que le séchage à l’air, le séchage à l’air chaud ou le séchage au soleil.

  • Faire fermenter des feuilles de tabac dans un four

    Placer les feuilles de tabac dans le four avec le couvercle fermé. Contrôler la chaleur et l’humidité. La durée de fermentation dans le four est d’environ 4 à 6 semaines.

  • évaluer les taux d’humidité de feuilles de tabac

    Tester les feuilles de tabac à l’aide d’un compteur d’humidité électrique pour obtenir le taux d’humidité.

  • Assurer la salubrité

    Faire en sorte que les espaces de travail et l’équipement restent propres et exempts d’infection et de maladie en éliminant les déchets, les ordures et en assurant un nettoyage approprié.

  • Utiliser des clés

    Utiliser des clés de serrage pour régler les machines et les équipements.

  • Mélanger des feuilles de tabac

    Mélanger les feuilles de tabac en les découpant, en les conditionnant et en les mélangeant avant de les envelopper dans un cigare ou de les découper pour en faire des cigarettes.

  • évaluer les niveaux de fermentation des feuilles de tabac

    Évaluer le niveau de fermentation des feuilles de tabac. Utiliser des thermomètres, des humidificateurs, de l’eau et votre jugement afin de tester le niveau de fermentation.

  • Couper des feuilles de tabac

    Couper les feuilles en brins fins à l’aide des équipements adéquats avant le séchage. S’assurer que les dimensions de coupe sont conformes aux exigences.

  • Repérer des différences de couleur

    Identifier des différences entre des couleurs, par exemple les nuances de couleurs.

  • Utiliser un appareil d’impression de monogrammes

    Installer et utiliser un dispositif d’impression monogramme pour imprimer la marque sur le papier à cigarette selon la position spécifiée.

  • être à l’aise dans des environnements à risque

    Être à l’aise dans des environnements dangereux tels que ceux où l’on est exposé aux poussières, à des équipements rotatifs, à des surfaces chaudes, à des zones de congélation et de stockage à froid, au bruit, à des sols humides et à des équipements de levage.

  • Ajouter des additifs au tabac

    Ajouter des additifs au tabac, y compris des arômes. Utiliser des quantités et des équipements adéquats pour ces procédures, et tenir compte des réglementations applicables aux additifs et autres produits présents dans le tabac.

  • Alimenter des machines de produits du tabac

    Alimenter les machine avec des matériaux pour la production de produits du tabac. Veiller à fournir des quantités suffisantes de papier, de filtres, de colle et d’autres matériaux pour réaliser le plan de production quotidien.

  • Procéder à des vérifications d’équipements d’unités de production

    Procéder à des vérifications des machines et équipements utilisés dans l’unité de production. Veiller à ce que les machines fonctionnent correctement, régler les machines avant de les utiliser et assurer le fonctionnement continu du matériel.

  • Trier des découpes de tabac par taille

    Peser le tabac pour un certain nombre de cigarettes. Placer le tabac dans un agitateur équipé de plusieurs tamis pour trier les découpes en fonction de la taille.

  • Utiliser des systèmes de séchage de tabac

    Utiliser une technologie de séchage du tabac qui sèche le tabac à des températures plus élevées et, par conséquent, plus rapidement que les séchoirs conventionnels. Des temps de séchage plus courts réduisent la dégradation du tabac et la consommation d’énergie.

  • Contrôler le fonctionnement de machines

    Contrôler le fonctionnement de machines et évaluer la qualité des produits pour garantir la conformité aux normes.

  • Exécuter des opérations précises de fabrication de tabac

    Exécuter des opérations précises de fabrication de tabac avec une grande attention et en faisant preuve d’une grande précision à toutes les étapes de la création d’un produit qualitatif.

  • Effectuer des tâches de nettoyage

    Effectuer des tâches de nettoyage telles que l’enlèvement des déchets, l’aspiration, la vidange des poubelles et le nettoyage général de la zone de travail. Le cas échéant, les activités de nettoyage devraient être conformes à la réglementation en matière de santé et de sécurité.

  • Faire sécher des feuilles de tabac

    Faire sécher des feuilles de tabac à un niveau d’humidité défini avec précision selon les spécifications du produit.

  • Conditionner des feuilles de tabac

    Transformer du tabac afin de s’assurer qu’il conserve son élasticité en le faisant passer par un environnement contrôlé aux niveaux de température et d’humidité appropriés.

  • Suivre des procédures en matière d’hygiène lors de la transformation de denrées alimentaires

    Garantir un espace de travail propre et conforme aux normes d’hygiène dans l’industrie de la transformation des denrées alimentaires.

  • Appliquer la méthode HACCP

    Appliquer les règles relatives à la fabrication d’aliments et au respect de la sécurité alimentaire. Employer des procédures de sécurité alimentaire fondées sur l’analyse des risques et la maîtrise des points critiques (HACCP).

  • Appliquer des BPF

    Appliquer des règles relatives à la fabrication de denrées alimentaires et au respect de la sécurité alimentaire. Appliquer des procédures de sécurité alimentaire fondées sur les bonnes pratiques de fabrication (BPF).

  • Utiliser une machine à fabriquer les cigarettes

    Utiliser une machine à fabriquer des cigarettes en veillant à garantir la fluidité des opérations et l’alimentation suffisante de la machine en matériaux, tels que feuilles, filtres et colle. Placer le tabac coupé et conditionné, connu sous le nom d’«intérieur haché», de telle sorte que la machine l’emballe dans du papier à cigarettes pour produire un «boudin continu de tabac». Le boudin continu de tabac est ensuite coupé à la longueur appropriée et le filtre est ajouté et attaché à ce boudin à l’aide de papier manchette.

  • Appliquer des méthodes de séchage à l’air chaud pour le tabac

    Enfiler les feuilles de tabac sur les perches et les suspendre à des travées dans des séchoirs à chaleur artificielle. Augmenter progressivement la température pendant le processus de séchage. La procédure dure généralement environ une semaine. Le tabac séché à l’air chaud contient généralement une teneur en sucre élevée et une teneur en nicotine de moyenne à élevée.

  • Appliquer des méthodes de séchage à l’air pour le tabac

    Effectuer le séchage à l'air libre en accrochant le tabac dans une grange bien aérée et en le laissant sécher pendant quatre à huit semaines. Le tabac séché à l'air est généralement pauvre en sucre, ce qui donne à la fumée de tabac un goût doux et mi-doux. Les feuilles de tabac séchées à l'air ont généralement une teneur élevée en nicotine.

  • Débarrasser des machines des résidus

    Débarrasser des machines des résidus à l’aide de l’équipement ou des appareils appropriés afin d’assurer le bon fonctionnement des opérations, d’éviter des accidents et de maintenir un lieu de travail propre.

  • Réaliser un prémélange de feuilles de tabac

    Prémélanger des feuilles de tabac pour garantir un dosage équilibré de différents types de tabac en une seule fois.

  • Réguler le débit de tabac découpé

    Réguler le débit de tabac afin de s’assurer que chaque cigarette contient la quantité spécifiée de tabac déchiqueté.

  • Respecter des lignes directrices d’organisation d’une entreprise

    Respecter les normes et les lignes directrices d’organisation ou de service d’une entreprise. Comprendre les motivations de l’organisation et les accords communs et agir en conséquence.

  • Aromatiser des feuilles de tabac

    Aromatiser des feuilles de tabac pour atténuer le goût du tabac et pour préserver la qualité du produit.

  • Respecter des exigences relatives à la fabrication d’aliments et de boissons

    Appliquer et respecter les exigences nationales, internationales et intérieures citées dans les normes, règlements et autres spécifications en rapport avec la fabrication d’aliments et de boissons.

Connaissances et aptitudes facultatives

communiquer avec des cadres assurer la lubrification de machines pour un fonctionnement constant histoire du tabac législation sur la santé, la sécurité et l’hygiène suivre des instructions réaliser des formations sur la supervision générale de la gestion de la qualité soulever des charges lourdes travailler au sein d’une équipe dans la transformation d’aliments proposer des services flexibles communiquer avec des collègues assurer le respect de la législation environnementale dans la production alimentaire agir de manière fiable étiqueter des échantillons