Métier ouvrier aquacole en écloserie / ouvrière aquacole en écloserie

Les ouvriers aquacoles/ouvrières aquacoles en écloserie travaillent dans la production d’organismes aquatiques dans les procédés d’écloserie terrestres. Ils/Elles contribuent au processus de collecte d’organismes à un stade précoce de leur cycle de vie et à la libération d’organismes lorsque cela est nécessaire.

Souhaitez-vous savoir quel type de carrière et de profession vous conviennent le mieux? Faites ce test d' orientation professionnelle gratuit pour obtenir vos résultats directement !

Types de personnalités

Connaissances

  • Biosécurité

    Avoir connaissance des principes généraux de la notion de biosécurité et, en particulier, des règles de prévention des maladies à mettre en œuvre en cas d’épidémies mettant en danger la santé publique.

Aptitudes

  • Réaliser des opérations de triage de poissons

    Collecter des poissons vivants en utilisant des techniques permettant de réduire le stress causé aux poissons et d’éviter les fuites de poissons. Les trier manuellement ou à l’aide d’un équipement. Rapporter sur l’opération de triage, garantissant le respect des spécifications.

  • Inspecter des œufs de poissons

    Inspecter des œufs de poisson. Enlever les œufs morts, non viables et non colorés, à l’aide d’une seringue d’aspiration.

  • Produire du plancton

    Cultiver du phytoplancton et des microalgues. Cultiver des proies vivantes, comme des rotifères ou Artemia, à l’aide de techniques avancées.

  • éliminer des impuretés

    Éliminer des impuretés dans des installations d’aquaculture.

  • Effectuer des opérations de production dans des écloseries

    Collecter des œufs de poissons pondus naturellement, éliminer l’adhérence des œufs, faire incuber les œufs jusqu’à éclosion, faire éclore et préserver les larves qui viennent de naître, surveiller l’état des larves, mettre en place des techniques d’alimentation précoce et d’élevage des espèces concernées.

  • Nourrir des reproducteurs

    Nourrir les reproducteurs selon les besoins nutritionnels. Cela comprend au départ les proies vivantes comme les rotifères et les artémias.

  • Utiliser des photoréacteurs

    Utiliser des photoréacteurs sous surveillance.

  • Surveiller le développement de larves

    Observer l’aspect et les actions de larves afin de détecter des maladies, administrer la dose de médicament correcte à la nourriture et à l’eau selon les instructions du superviseur.

  • Identifier des espèces aquacoles

    Identifier des principaux poissons, mollusques et crustacés d’élevage européens.

  • Entretenir des stocks d’écloseries en aquaculture

    Utiliser les outils appropriés pour collecter les naissains. Trier un naissain sauvage. Recueillir des œufs de poissons pondus naturellement; éliminer l’adhérence des œufs et faire incuber les œufs jusqu’à éclosion. S’occuper des géniteurs de poissons, mollusques et crustacés, et les alimenter en fonction de leurs besoins.

  • Utiliser des systèmes de chauffage de l’eau

    Utiliser des systèmes de chauffage de l’eau, tels que des équipements électriques, des échangeurs de chaleur, des pompes à chaleur et des dispositifs de chauffage solaires.

  • Utiliser des dispositifs de désinfection de l’eau

    Utiliser l’équipement de désinfection de l’eau en utilisant différentes méthodes et techniques, telles que la filtration mécanique, selon les besoins.

  • Effectuer le transport de poissons

    Être capable de soulever, de transférer, de positionner et de déposer manuellement une charge à l'aide d'engins de levage tels que des chariots élévateurs, des treuils, des grues maritimes et autres. Être capable d'utiliser des équipements servant au transport du poisson, des mollusques, des crustacés et autres, tels que des camions, tracteurs, remorques, convoyeurs, etc.

  • Entretenir des écloseries

    Effectuer des réparations mineures sur les écloseries, selon les besoins.

  • Entretenir le matériel d’écloseries

    Procéder à des réparations mineures sur du matériel d’écloserie si nécessaire.

  • Maintenir la qualité de l’eau dans des écloseries d’aquaculture

    Mesurer le débit d’eau dans les cuves et les plans d’eau douce naturels. Mesurer les paramètres de qualité de l’eau, tels que le pH, la température, l’oxygène, la salinité, le CO2, le N2, le NO2, le NH4, la turbidité et la chlorophylle.

  • S’occuper de reproducteurs

    Incuber les œufs jusqu’à l’éclosion. Évaluer la qualité des œufs. Inspecter des œufs de poisson. Enlever les œufs morts, non viables et non colorés, à l’aide d’une seringue d’aspiration. Produire des œufs œillés. Participer à l’éclosion et à l’entretien des larves.

  • Utiliser des plateaux d’écloseries

    Remplir des plateaux d’écloseries avec des œufs fécondés et placer les plateaux dans des bacs d’incubation.

  • Travailler par équipes

    Travail en rotation, l’objectif étant de maintenir un service ou une ligne de production en fonctionnement 24 heures sur 24 tous les jours de la semaine.

  • Utiliser un chariot élévateur

    Utiliser un chariot élévateur, un véhicule équipé d’un dispositif muni d’une fourche à l’avant permettre le levage et le transport de charges lourdes.

  • Collecter des reproducteurs

    Prélever des larves ou des juvéniles dans l'environnement, en utilisant des techniques appropriées pour les espèces spécifiques, comme les poissons, mollusques, crustacés ou nouveaux spécimens pour l'aquaculture.

  • Appliquer des précautions de sécurité dans des opérations de pêche

    Respecter les politiques et les règlements institutionnels afin de garantir un milieu de travail sécurisé pour les employés effectuant des opérations de pêche et d'aquaculture. Gérer les risques et les dangers potentiels en prenant des mesures de sécurité appropriées.

  • Appliquer des pratiques d’hygiène dans des opérations de pêche

    Respecter la réglementation et les pratiques appropriées pour traiter de façon hygiénique les tâches et les responsabilités liées à la pêche dans le cadre des opérations de pêche.

  • Prélever des échantillons de poissons pour diagnostic

    Prélever des échantillons de poissons et de crustacés pour le diagnostic par des spécialistes des maladies des poissons.

Connaissances et aptitudes facultatives

communiquer par téléphone faire fonctionner les pompes dans des installations d’aquaculture respecter des obligations légales pour des opérations de plongée travailler en extérieur travailler dans de mauvaises conditions météorologiques utiliser différents moyens de communication vérifier des équipements de plongée utiliser des dispositifs d’oxygénation faire rapport au chef d’équipe évaluer une séance de plongée avec une équipe de plongeurs travailler au sein d’une équipe de pêche réaliser des interventions en plongée suivre une formation professionnelle continue dans le domaine de la pêche entretenir l’équipement de plongée mesures sanitaires pour la production d’écloseries en aquaculture exigences relatives aux opérations de plongée entretenir des systèmes de communication interne