Métier taxidermiste

Les taxidermistes préparent et empaillent des animaux ou des parties d’animaux décédés, tels que des trophées, à des fins de présentation ou d’éducation, par exemple dans des musées ou des bâtiments touristiques, ou à des fins d’études scientifiques ou de collection privée.

Souhaitez-vous savoir quel type de carrière et de profession vous conviennent le mieux? Faites ce test d' orientation professionnelle gratuit pour obtenir vos résultats directement !

Types de personnalités

Connaissances

  • Zoophysiologie

    Étude du fonctionnement mécanique, physique, bioélectrique et biochimique des animaux, de leurs organes et de leurs cellules.

  • Techniques de conservation

    Les procédures, les instruments, les techniques, les matériaux et les produits chimiques utilisés en matière de conservation et d’archivage.

  • Postures animales

    Disposer d’informations sur les différentes postures que prennent les animaux dans un environnement naturel et dans différentes circonstances. Non seulement l’anatomie et la silouhette de l’animal sont importantes, mais surtout la manière naturelle de se tenir et de se déplacer.

  • Anatomie des animaux

    L’étude de parties de corps d’animaux, de leur structure et de leurs relations dynamiques, au niveau requis par la profession spécifique.

  • Espèces animales

    Les caractéristiques des différentes espèces et races d’animaux (pertinentes en fonction de la profession).

  • Législation sur le bien-être animal

    Les limites juridiques, les codes de conduite professionnelle, les cadres réglementaires nationaux et européens et les procédures juridiques de travail avec les animaux et les organismes vivants, garantissant leur bien-être et leur santé.

Aptitudes

  • Nettoyer des parties d’animaux

    Nettoyer les différentes parties de corps d’animaux pour la préparation et le tannage des peaux d’animaux. Nettoyer les parties du corps telles que la peau, le squelette, les bois ou les cornes au moyen de techniques de nettoyage, selon l’espèce animale.

  • Créer une structure d’animal

    Fabriquer la forme de l’animal et assembler les os pour former la structure de l’animal à l’aide de fils, de coton et d’argile. Pour les animaux de plus grande taille, utiliser également un moule, une structure métallique ou une sculpture pour former l’animal, et le placer dans la position adéquate.

  • Dépecer ou peler des animaux

    Dépecer les animaux de manière appropriée, en tenant compte de l'usage final auquel la peau est destinée. Enlever la peau d'un animal pour préparer la carcasse en vue de son traitement ou pour utiliser la peau ou la fourrure. Utiliser lune technique de dépeçage pour les animaux plus petits dans laquelle une incision est faite autour des pieds pour ensuite retirer la peau comme une chaussette. Si une méthode d’abattage non invasive comme le gazage ou le battage a été utilisée sur l’animal à fourrure, il convient de veiller à ce que l’animal soit mort avant le dépeçage. Recourir au dépeçage ouvert sur les animaux de grande taille en pratiquant une incision le long de l’abdomen. Utiliser l'équipement nécessaire pour le dépeçage.

  • Faire la finition d’une structure d’animal

    Faire la finition d’une structure d’animal en joignant d’autres éléments et accessoires à la structure, tels qu’un nez, des oreilles, des yeux ou une queue. Coller également la peau sur la structure de l’animal lorsqu’il s’agit de plus gros animaux.

Connaissances et aptitudes facultatives

zoologie appliquée créer des décors réparer des animaux empaillés créer des registres sur les animaux créer une base pour un produit appliquer une couche de protection fournir des informations sur les prix à des clients chimie utiliser des techniques de peinture étiqueter des composants fournir des informations sur les commandes à des clients exigences légales concernant les produits dans le secteur des tic anatomie humaine