Métier technicien de production de juvéniles / technicienne de production de juvéniles

Les techniciens/techniciennes de production de juvéniles participent à la production d’organismes aquatiques. Ils/Elles sont des spécialistes de l’élevage, du sevrage et de la production de juvéniles.

Souhaitez-vous savoir quel type de carrière et de profession vous conviennent le mieux? Faites ce test d' orientation professionnelle gratuit pour obtenir vos résultats directement !

Types de personnalités

Connaissances

  • Identification et classification des organismes aquatiques

    Les processus permettant l’identification et le classement des poissons.

  • Production de plancton

    Les méthodes, les caractéristiques et les équipements utilisés pour cultiver le phytoplancton, les microalgues et les proies vivantes telles que les rotifères ou l’artémie à l’aide de techniques avancées.

  • Reproduction aquacole

    Les techniques utilisées pour induire le frai, le frai sur nids, la ponte artificielle à l’aide des techniques appropriées, sur des espèces spécifiques de poissons, mollusques, crustacés et autres. Le contrôle environnemental du frai, l’utilisation d’hormones de reproduction et la sélection génétique des reproducteurs.

  • Biosécurité

    Avoir connaissance des principes généraux de la notion de biosécurité et, en particulier, des règles de prévention des maladies à mettre en œuvre en cas d’épidémies mettant en danger la santé publique.

  • Biologie marine

    L’étude des poissons, mollusques ou crustacés, classés dans de nombreux domaines spécialisés, qui couvrent leur morphologie, leur physiologie, leur anatomie, leur comportement, leurs origines et leur répartition.

Aptitudes

  • Effectuer des opérations de production dans des écloseries

    Collecter des œufs de poissons pondus naturellement, éliminer l’adhérence des œufs, faire incuber les œufs jusqu’à éclosion, faire éclore et préserver les larves qui viennent de naître, surveiller l’état des larves, mettre en place des techniques d’alimentation précoce et d’élevage des espèces concernées.

  • Entretenir le matériel d’écloseries

    Procéder à des réparations mineures sur du matériel d’écloserie si nécessaire.

  • Surveiller les taux de mortalité de poissons

    Surveiller les taux de mortalités de poissons et en évaluer les causes possibles.

  • Contrôler des maladies de poissons

    Identifier les symptômes de maladies des poissons. Appliquer les mesures appropriées pour traiter ou éliminer les pathologies diagnostiquées.

  • Tenir les registres d’écloseries

    Tenir soigneusement les registres de production des écloseries et les inventaires. Tenir avec minutie les registres d'écloseries, y compris la préparation des documents sanitaires pour le transport de de juvéniles.

  • Maintenir la qualité de l’eau dans des écloseries d’aquaculture

    Mesurer le débit d’eau dans les cuves et les plans d’eau douce naturels. Mesurer les paramètres de qualité de l’eau, tels que le pH, la température, l’oxygène, la salinité, le CO2, le N2, le NO2, le NH4, la turbidité et la chlorophylle.

  • Produire du plancton

    Cultiver du phytoplancton et des microalgues. Cultiver des proies vivantes, comme des rotifères ou Artemia, à l’aide de techniques avancées.

  • Surveiller la production d’écloseries

    Assurer le suivi et l’entretien de la production de l’écloserie, des stocks de surveillance et des mouvements.

  • Entretenir des stocks d’écloseries en aquaculture

    Utiliser les outils appropriés pour collecter les naissains. Trier un naissain sauvage. Recueillir des œufs de poissons pondus naturellement; éliminer l’adhérence des œufs et faire incuber les œufs jusqu’à éclosion. S’occuper des géniteurs de poissons, mollusques et crustacés, et les alimenter en fonction de leurs besoins.

  • évaluer le comportement alimentaire de larves

    Surveiller le comportement alimentaire afin de déterminer si la composition des aliments est adéquate, en sevrant les larves des proies vivantes à des aliments secs ou à des granules.

  • Dépister des malformations chez des poissons vivants

    Dépister des malformations chez des poissons vivants, y compris les larves

  • Utiliser des dispositifs de désinfection de l’eau

    Utiliser l’équipement de désinfection de l’eau en utilisant différentes méthodes et techniques, telles que la filtration mécanique, selon les besoins.

  • Conserver des échantillons de poisson à des fins de diagnostic

    Prélever et conserver des échantillons de larves, de poissons et de mollusques ou des lésions à des fins de diagnostic par des spécialistes des maladies des poissons.

  • Gérer des opérations de capture de reproducteurs

    Planifier et réaliser des captures de reproducteurs et mettre des reproducteurs sauvages en quarantaine si nécessaire. Surveiller la collecte des larves ou de juvéniles dans l’environnement. Contrôler l’utilisation de techniques appropriées selon les spécificités des espèces, à savoir les poissons, les mollusques, les crustacés ou d’autres espèces.

  • Maintenir la production de juvéniles en nourricerie

    Maintenir la production de juvéniles en nourricerie en utilisant des techniques avancées de production à haute densité

  • Utiliser des équipements de chauffage pour l’aquaculture

    Utiliser des équipements de chauffage et de pompage d’eau, en fonction des besoins, tels que des appareils de chauffage électriques, des échangeurs de chaleur, des pompes à chaleur et des pompes solaires.

  • Rédiger des rapports sur le travail

    Rédiger des rapports liés au travail qui soutiennent une gestion efficace des relations et un niveau élevé de documentation et de conservation des documents. Rédiger et présenter les résultats et les conclusions de manière claire et intelligible pour les non-spécialistes.

  • Surveiller la qualité de l’eau

    Mesurer la qualité de l’eau : température, oxygène, salinité, pH, N2, NO2, NH4, CO2, turbidité et chlorophylle. Contrôler la qualité microbiologique de l’eau.

  • Assurer la conformité à des normes d’aquaculture

    Veiller à ce que les opérations soient conformes aux normes en matière d’aquaculture durable.

  • Contrôler l’environnement de production aquatique

    Évaluer l’incidence des conditions biologiques, telles que les algues et les organismes en décomposition, en gérant les apports d’eau, les captages et l’utilisation d’oxygène.

  • Assurer la santé et la sécurité du personnel en aquaculture

    Veiller à l’existence et au suivi des procédures de santé et de sécurité dans toutes les installations d’aquaculture, y compris les cages. Veiller à l’information du personnel et du grand public et à ce que toutes les activités professionnelles soient exercées conformément à la réglementation applicable en matière de santé et de sécurité.

  • Surveiller l’état de santé de poissons

    Surveiller la santé des poissons, sur la base de leur comportement alimentaire et général. Interpréter les paramètres environnementaux et analyser la mortalité.

  • Entretenir des écloseries

    Effectuer des réparations mineures sur les écloseries, selon les besoins.

  • Mettre en place des mesures de prévention des maladies des poissons

    Mettre en œuvre des mesures de prévention des maladies des poissons, des mollusques et des crustacés pour les installations aquacoles terrestres et aquatiques.

  • Provoquer la reproduction d’espèces aquacoles en élevage

    Provoquer la reproduction, au moyen de techniques appropriées, d’espèces spécifiques de poissons, mollusques, crustacés ou autres en élevage. Déterminer la maturité sexuelle des géniteurs, en utilisant les techniques appropriées indiquées pour les espèces de poissons, mollusques et crustacés en élevage. Contrôler le cycle sexuel des géniteurs. Utiliser des hormones pour provoquer la reproduction.

  • Gérer le processus de sevrage de larves en pépinière

    Mener des actions de sensibilisation à l’espèce, telles que le passage progressif de la nutrition des bébés de proies vivantes aux substances sèches.

  • S’occuper de reproducteurs

    Incuber les œufs jusqu’à l’éclosion. Évaluer la qualité des œufs. Inspecter des œufs de poisson. Enlever les œufs morts, non viables et non colorés, à l’aide d’une seringue d’aspiration. Produire des œufs œillés. Participer à l’éclosion et à l’entretien des larves.

  • Utiliser des dispositifs d’oxygénation

    Utiliser différents systèmes d’oxygénation de l’eau conformément aux exigences : aérateurs de surface, aérateurs par roues à palettes, aérateurs à cascades/colonnes et systèmes d’oxygénation pure.

  • Nourrir des reproducteurs

    Nourrir les reproducteurs selon les besoins nutritionnels. Cela comprend au départ les proies vivantes comme les rotifères et les artémias.

Connaissances et aptitudes facultatives

gérer le personnel travailler dans de mauvaises conditions météorologiques communiquer en anglais avec aisance effectuer des opérations de nourrissage rechercher des pratiques innovantes planifier la constitution d'une équipe supervision du travail en équipe planifier le travail d’équipes et d’individus assurer une formation sur site dans des installations d’aquaculture utiliser des dispositifs de communication créer du matériel de formation faire fonctionner un système de recirculation d’écloseries travailler par équipes travailler en extérieur