Métier technicien vétérinaire / technicienne vétérinaire

Les techniciens vétérinaires apportent un soutien technique et administratif au vétérinaire conformément à la législation nationale.

Souhaitez-vous savoir quel type de carrière et de profession vous conviennent le mieux? Faites ce test d' orientation professionnelle gratuit pour obtenir vos résultats directement !

Types de personnalités

Connaissances

  • Comportement animal

    Les schémas comportementaux naturels des animaux, c’est-à-dire la manière dont le comportement normal et anormal peut s'exprimer en fonction de l'espèce, de l’environnement, de l’interaction entre l’homme et l’animal et de la profession.

  • Biosécurité vétérinaire

    Sensibilisation aux mesures d’hygiène et de biosécurité dans le cadre du travail avec des animaux, y compris les causes, la transmission et la prévention des maladies, et l’utilisation des politiques, du matériel et des équipements.

  • Pratiques de travail sûres en milieu vétérinaire

    Des pratiques de travail sûres en milieu vétérinaire, afin d’identifier les dangers et les risques associés de manière à prévenir les accidents ou les incidents. Il s’agit notamment du préjudice causé par les animaux, les zoonoses, les substances chimiques, l’équipement et l’environnement de travail.

  • Anatomie des animaux

    L’étude de parties de corps d’animaux, de leur structure et de leurs relations dynamiques, au niveau requis par la profession spécifique.

  • Zoophysiologie

    Étude du fonctionnement mécanique, physique, bioélectrique et biochimique des animaux, de leurs organes et de leurs cellules.

  • Législation sur le bien-être animal

    Les limites juridiques, les codes de conduite professionnelle, les cadres réglementaires nationaux et européens et les procédures juridiques de travail avec les animaux et les organismes vivants, garantissant leur bien-être et leur santé.

  • Enrichissement environnemental pour les animaux

    Types, méthodes et utilisation de l’enrichissement pour les animaux afin de permettre l’expression d’un comportement naturel, y compris la fourniture de stimuli environnementaux, les activités d’alimentation, les puzzles, les éléments destinés à la manipulation, les activités sociales et les activités de formation.

  • Bien-être animal

    Les besoins universellement reconnus en matière de bien-être animal s’appliquent à l’espèce, à la situation et à la profession. Il s’agit des besoins suivants : environnement adapté régime approprié pouvoir présenter des comportements normaux logement avec ou séparé des autres animaux protection de la douleur, de la souffrance, des blessures et de la maladie.

  • Signes de maladie animale

    Signes physiques, comportementaux et environnementaux indiquant l’état de santé chez les différents animaux.

Aptitudes

  • Intervenir en tant qu'assistant lors de procédures d’imagerie de diagnostic vétérinaire

    Préparer l’équipement et l’animal pour l’imagerie diagnostique. Conduire ou soutenir des procédures d’imagerie diagnostique. Assurer la prise en charge de l’animal faisant l’objet de l'imagerie diagnostique.

  • Assister un chirurgien vétérinaire en tant qu’infirmier/infirmière de bloc opératoire

    Aider à la manipulation stérile de l’équipement et du matériel pendant les interventions chirurgicales en salle d’opération.

  • Gérer le développement professionnel personnel

    Assumer la responsabilité de la formation permanente et du développement professionnel continu. Suivre des formations pour renforcer et mettre à jour les compétences professionnelles. Identifier les domaines prioritaires au développement professionnel sur la base d’une réflexion concernant sa propre pratique et en communiquant avec les pairs et les parties prenantes.

  • Administrer les premiers soins à un animal

    Administrer un traitement d’urgence afin d’empêcher la détérioration de l’état, de la souffrance et de la douleur jusqu’à ce que l’aide vétérinaire puisse être demandée. Le traitement de base d’urgence doit être effectué par des non-vétérinaires avant que les premiers soins ne soient administrés par un vétérinaire. Il est attendu que les non-vétérinaires administrant un traitement d’urgence consultent le plus rapidement possible un vétérinaire.

  • Appliquer des pratiques de travail sûres en milieu vétérinaire

    Appliquer des pratiques de travail sûres en milieu vétérinaire afin d’identifier les dangers et les risques associés de manière à prévenir les accidents ou incidents. Cela inclut les blessures causées par les animaux, les zoonoses, les substances chimiques, les équipements et les environnements de travail.

  • Aider à l’administration de produits anesthésiants à usage vétérinaire

    Aider le médecin vétérinaire dans l’administration de produits anesthésiants chez les animaux, notamment assurer la continuité et la surveillance de l’anesthésie pendant les interventions vétérinaires.

  • Préparer des animaux pour une anesthésie

    Préparer les animaux pour une anesthésie, notamment en réalisant des contrôles et des procédures préanesthésiques et en rendant compte des résultats.

  • Préparer l’environnement en vue d’une opération de chirurgie vétérinaire

    Préparer l’environnement chirurgical, y compris les salles de préparation, les salles d’opération, les équipements et le matériel.

  • Intervenir en tant qu'assistant pour des opérations chirurgicales vétérinaires

    Assister le chirurgien vétérinaire au cours des interventions chirurgicales en exerçant les fonctions d’assistant général de salle d’opération.

  • Gérer la biosécurité animale

    Planifier et utiliser des mesures de biosécurité appropriées pour prévenir la transmission de maladies et assurer une biosécurité efficace de manière générale. Maintenir et suivre les procédures de biosécurité et de lutte contre les infections en travaillant avec des animaux, y compris la reconnaissance des problèmes potentiels de santé et la prise de mesures appropriées, la communication sur les mesures de contrôle de l’hygiène du site et les procédures de biosécurité, ainsi que la communication d’informations à d’autres personnes.

  • Aider à l’administration de fluides à des animaux

    Préparer les équipements pour administrer des fluides à des animaux, observer l’animal pendant le traitement et tenir à jour les dossiers relatifs à l’équilibre des fluides.

  • Gérer la lutte contre les infections au sein de l’établissement

    Mettre en œuvre un ensemble de mesures destinées à prévenir et à contrôler les infections, en établissant des procédures et des politiques en matière de santé et de sécurité.

  • Gérer des urgences vétérinaires

    Gérer des incidents imprévus en lien avec les animaux et des circonstances nécessitant une action urgente d’une manière professionnelle appropriée.

  • Préparer des animaux pour une opération chirurgicale

    Préparer les animaux qui doivent subir des interventions chirurgicales mineures ou majeures et effectuer le positionnement et l'utilisation corrects de la préparation aseptique de la peau.

  • Surveiller l’état d'animaux hospitalisés

    Surveiller des animaux hospitalisés et procéder à des ajustements appropriés dans des domaines tels que la nutrition, l’hygiène et la gestion de la douleur.

  • Préparer le matériel d’anesthésie vétérinaire

    Préparer le matériel et les produits nécessaires à l’anesthésie d’animaux.

  • Gérer des personnes en situation difficile

    Travailler en toute sécurité et communiquer efficacement avec des personnes et des groupes de personnes en situation difficile. Cela implique de reconnaître les signes d’agressivité, de détresse et de menace, et de savoir comment y répondre afin de promouvoir la sécurité de la personne et d’autrui.

  • Aider lors de procédures médicales vétérinaires générales

    Aider les vétérinaires en préparant l’animal et l’équipement pour des interventions médicales, et fournir des soins et un soutien à l’animal faisant l’objet de l’intervention médicale.

  • Surveiller le bien-être d’animaux

    Surveiller l’état physique et le comportement des animaux et signaler tout problème ou tout changement inattendu, notamment les signes de santé ou de problèmes de santé, l’aspect, l’état de l’hébergement des animaux, l’alimentation et la consommation d’eau ainsi que les conditions environnementales.

  • Entretenir les espaces de travail dans un cabinet vétérinaire

    Préparer et préserver les locaux professionnels pour leur utilisation, y compris l'équipement et le matériel, en veillant à ce que l'équipement et le matériel soient disponibles.

  • Intervenir en tant qu'assistant lors de procédures de diagnostic vétérinaire

    Préparer les équipements et les animaux pour les tests de diagnostic vétérinaire. Réaliser ou apporter son soutien à la collecte d’échantillons. Conserver des prélèvements effectués sur des animaux pour analyse et communiquer les résultats. Assurer la prise en charge de l’animal subissant l’examen.

  • Contrôler les mouvements d’animaux

    Diriger, contrôler ou restreindre une partie des mouvements d’un animal ou d’un groupe d’animaux.

Connaissances et aptitudes facultatives

calculer des taux horaires tenir un registre administratif dans un cabinet vétérinaire communiquer par téléphone respecter des procédures de travail maintenir des stocks de matériel vétérinaire tenir des registres professionnels zootechnie collaborer avec des professionnels animaliers gérer la salle d’attente d’un cabinet vétérinaire appliquer des codes de conduite de la profession vétérinaire profiter des possibilités d’apprentissage en sciences vétérinaires tenir les registres d’une clinique vétérinaire traiter des animaux conformément à l’éthique évaluer le comportement d’un animal interroger des propriétaires d’animaux sur l’état des animaux comprendre la situation d’un animal préparer des plannings prendre des décisions concernant le bien-être d’un animal suivre des instructions respecter un planning de travail assister les clients d’un vétérinaire suivre des instructions écrites traiter les paiements s’adapter à des conditions difficiles dans le secteur vétérinaire terminologie vétérinaire